Juin Swim, maillots de surf & vintage

with Pas de commentaire

A l’approche de l’été les maillots de bain refont surface en magasin et dans les médias, des grandes marques aux petits créateurs, c’est la pièce phare de la saison. Mais au-delà de la tendance, le maillot de bain est un vêtement chargé d’histoire et le symbole de l’émancipation des femmes dans les années 60. Margot Cocquet aka Marguerite, passionnée par le vintage et l’océan, a récemment lancé sa marque de maillots de bain et accessoires Juin Swim, des maillots entièrement faits à la main en France, imprégnés de l’héritage des maillots des années 60 et de l’univers surf et vintage de la créatrice. Avec une boutique/atelier aménagé dans une cabane de pécheur sur l’île d’Oléron, Marguerite apporte une touche authentique et féministe dans une industrie gigantesque tournée vers le culte du corps et une image souvent trop sexualisée de la femme.

Salut Margot, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Margot, je suis styliste designer textile spécialisée dans le maillot de bain et le surf wear.

Pourquoi as-tu décidé de créer ta marque de maillots de bain ?

J’ai fait l’acquisition d’une boutique en début d’année, ce qui a été le déclencheur pour créer Juin Swim.J’ai toujours eu l’envie de créer une marque de maillot de bain pour surfer, avec un univers féminin, coloré et vintage. Pendant mes études j’ai commencé à fabriquer des maillots de bain pour moi et pour mes amies. Après quelques collaborations avec des marques et l’acquisition de cette cabane j’ai décidé de me lancer. Les maillots de bain sont fait main et les motifs sont imprimés en France sur une matière spéciale pour le surf, un lycra épais. Je voulais avoir une proximité avec mes clientes, mettre en avant le « Made in France » et leur montrer d’où le maillot de bain est fabriqué et imaginé. Ce sont de petites quantités de production pour lutter à notre petite échelle contre la Fast-Fashion.

Parle-nous un peu de ton univers, de quoi t’inspires-tu pour créer tes maillots ?

Mon inspiration première est le vintage avec une part de modernité. Le fait de voyager, de découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles façons de penser, de vivre est très inspirant pour mon quotidien et mon travail.

L’image de la femme dans le surf et le swimwear est de plus en plus sujet à débat, qu’en penses-tu? Quelle est ta vision de la femme moderne?

J’adore voir qu’il y a de plus en plus de filles qui vont dans l’eau. Il y a une vrai évolution du surf féminin partout dans le monde et voir tout ce qui est fait autour est très inspirant. Pour moi être indépendante est primordiale pour pourvoir surfer, créer et voyager est un style de vie compliqué mais auquel je suis très attachée.

Tu es désormais une chef d’entreprise, c’est comment la vie de surfeuse entrepreneuse ? A quoi ressemble tes journées ?

Je me lève très tôt le matin soit pour aller surfer ou nager. Puis généralement je travaille toute la matinée chez moi et l’après midi dans la boutique. Mais si jamais il y a du surf je ferme la boutique pour une heure ou deux 🙂

Comment imagines-tu la suite pour Juin Swim ? Des projets ?

Je suis en pleine création d’une mini collection de vêtements pour la rentrée et je recherche un nouveau pays à découvrir cette hiver.

Retrouvez tous les maillots de bain et accessoires Juin sur juin.bigcartel.com et à la boutique sur le port du Château d’Oléron.

Pour suivre l’actualité de Juin Swim rendez-vous sur Instagram @lemoisdejuin et sur Facebook Juin Swim

Photos de surf par ©John Duquoc

www.johnduquoc.com

@johnduquocph

Surfeuses : Marguerite Cocquet (@margueritecocquet) & Elodie Miane (@saltymessy)

Répondre