Comprendre les conditions de surf

with Pas de commentaire

Pour beaucoup, lire et comprendre les sites météos et les prévisions de surf est un casse-tête, et pourtant c’est tellement pratique ! Voici quelques explications pour vous aider à mieux interpréter les conditions de surf et à repérer les bonnes vagues.

Le vent

Le vent est l’élément le plus important quand on regarde les conditions de surf, c’est lui qui va former la houle en mer et créer les vagues. Plus le vent est fort plus il va impacter le plan d’eau et donc les vagues, en fonction de la direction du vent on peut avoir de superbes vagues ou bien pas de vagues surfables du tout.

Vent off-shore : Le graal du surfeur, le vent off-shore est un vent qui souffle depuis les terres en direction de l’océan (off the shore) et va former de belles vagues, lorsqu’il est puissant il peut former des tubes sur certains spots. En revanche un vent off-shore très fort peut vous freiner au take-off et on se prend de l’eau plein la figure, mais c’est un moindre mal pour avoir de jolies vagues.

Vent on-shore : Lorsque le vent vient de l’océan en direction des terres (on the shore) la qualité des vagues est dégradée, il y a du clapot et la mer est souvent agitée, les vagues sont alors médiocres voir pas surfables du tout. C’est seulement lorsque le vent est très faible que vous trouverez de jolies vagues par vent on-shore. En cas de tempête ou de vent très fort le plan d’eau peut rester moche pendant plusieurs jours après le coup de vent, seul un vent off-shore fort va venir « lisser » l’océan plus rapidement.

Sur la côte ouest française lorsque les températures se réchauffent au printemps et en été nous avons des conditions anticycloniques qui vont faire que le vent va tourner, en général vers midi ou début d’après-midi, le plan d’eau peut très vite se dégrader malgré des conditions initiales favorables, il vaudra donc mieux surfer le matin la plupart du temps. Parfois le vent tombe en soirée et permet à quelques chanceux une session « hold-up » avec des vagues parfaites et personne à l’eau !

La houle

La houle est une onde marine formée au large par le vent, elle peut être plus ou moins grosse et plus ou moins longue en fonction de la force du vent, de la durée du coup de vent et de sa superficie. La houle va être acheminée par l’océan jusqu’à ce qu’elle se heurte à une côte, un fond marin ou rencontre un vent contraire puissant.

Il ne faut cependant pas confondre la taille de la houle et la taille des vagues. La taille de la houle est mesurée au large par des bouées, mais de nombreux facteurs interviennent entre la mesure à la bouée et l’arrivée des vagues sur la plage, notamment l’orientation de la houle, le vent, la période, la marée. Certains spots captent la houle plus que d’autres, ou saturent à partir d’une certaine taille de vague, il faut donc bien vous renseigner pour savoir quelles sont les conditions idéales là ou vous voulez surfer. De plus, alors qu’un spot de reef ne bougera pas, un spot sur  fond de sable (beach break) est susceptible de changer au gré de la houle et des tempêtes, vous pouvez ainsi avoir une super vague sur un spot et ne pas la retrouver l’année suivante car les tempêtes hivernales et la grosse houle auront modifier les bancs de sable.

L’orientation de la houle et la configuration du spot jouent beaucoup sur la consistence des vagues qui arrivent sur la côte, si la houle arrive en biais ou se trouve bloquée par une digue ou des rochers, les vagues n’arriveront pas correctement sur le spot ou perdent en taille. C’est le cas sur le spots dit de repli, ces spots qui n’ont pas de vagues la plupart du temps car ils ne captent pas la houle commencent à marcher quand la houle est très consistante, ce qui permet de surfer des petites vagues quand les autres spots saturent ou que les vagues sont énormes.

La période

La période de la houle, également mesurée au large par des bouées, correspond au temps écoulé entre chaque vague, plus la période est courte plus les vagues seront rapprochées et désordonnées, plus elle est grande plus les vagues seront espacées et de qualité. Quand la période est petite (inférieur à 8) la qualité et la taille des vagues sont souvent diminuées, à l’inverse une période très élevée (supérieur à 15) associée à un vent off-shore peut considérablement augmenter la taille des vagues, une houle de 60cm peut alors donner des vagues d’1m20 voir plus. Globalement une bonne période se situe autour de 11 et permet d’avoir des belles vagues.

La marée

La marée est un phénomène que tout le monde connait mais dont l’impact sur les conditions de surf est souvent sous-estimé. Lors des fluctuations de marée les baïnes vont se remplir et se vider, recouvrant ou découvrant ainsi les rochers et les bancs de sables. En fonction de la configuration du littoral les spots marcheront mieux à marée haute, basse ou à mi-marée, d’autres spots marcheront tout le temps mais avec des vagues de qualité et de taille différentes selon la marée.

Il est aussi important de regarder les coefficients de marée, plus le coefficient est faible moins le niveau de l’eau va monter ou descendre, et à l’inverse si le coefficient est grand l’eau montera beaucoup et rapidement, ou descendra beaucoup et rapidement. Le coefficient peut également amplifier la houle s’il est élevé ou la diminuer s’il est faible.

Attention aussi au courant créer par les marées aux abords des baïnes quand elles se remplissent ou se vident.

Conclusion

Pour résumé, la première chose à faire est de vous renseigner sur les spots de votre région pour savoir lesquels sont le plus adaptés à votre niveau et quelles sont les conditions les plus favorables pour y trouver de jolies vagues. Vous trouverez ces précieuses informations sur Internet, auprès des écoles de surf, des surfeurs locaux ou d’un surf shop du coin. Une fois ces quelques paramètres mémorisés il vous suffit de consulter les différents sites de prévisions (voir la liste ci-dessous) et de vérifier les points suivants :

  • La force et l’orientation du vent : Le vent est-il off-shore ? Si il est on-shore est-il fort ?
  • La taille et l’orientation de la houle : La houle arrive-t-elle face à la côte ? La taille des vagues va-t-elle être influencée par d’autres facteurs comme la période ou la marée ? Est-ce une taille de vague adaptée à votre niveau ?
  • La période : Est-elle trop faible (moins de 8), bonne (autour de 11) ou longue (au-dessus de 15) ? Comment va-t-elle influencer la taille et la qualité des vagues ?
  • La marée : A quelle marée votre spot fonctionne-t-il le mieux ? Quel est le meilleur moment pour aller surfer ? Comment la marée va-t-elle influencer les vagues ? Risque-t-il d’y avoir de forts courants ?

N’hésitez pas à consulter plusieurs sites pour comparer les informations, avec un peu de pratique vous pourrez alors anticiper une belle journée de surf prévue, estimer quel est le meilleur moment de la journée pour aller surfer sur votre spot préféré, ou à l’inverse, quel spot marchera le mieux en fonction des conditions ! Plutôt pratique non ?

Savoir analyser les conditions et bien connaitre les spots est une des choses qui prend le plus de temps dans l’apprentissage du surf (avec la lecture de vague une fois dans l’eau), n’hésitez pas à vous entrainer, par exemple en analysant les conditions à l’envers lorsque vous êtes à la plage, regardez la taille et la qualité des vagues, puis checkez les conditions pour reconnaitre les facteurs qui ont donné ces vagues.

Pour vous aidez il y a aussi les webcams ! Bien sur il n’y en a pas partout mais ça permet d’avoir une idée de l’état du plan d’eau (et d’éviter de vous déplacer pour rien, #feignant), cependant la plupart du temps les spots avec une webcam sont plus fréquentés que les autres et quand vous voyez de belles vagues à la webcam c’est déjà blindé… De plus, on ne voit pas toujours très bien à la webcam et parfois on passe à coté d’une jolie session parce qu’on a regardé pile au moment ou il n’y avait pas de vagues, il vaut donc toujours mieux regarder les prévisions et aller voir, au pire on fait un petit tour à la plage c’est toujours sympa (oui même à 6h du matin !).

Les sites référents

Windguru

Surfline

Surf-report

Yadusurf

Magicseaweed

Allo surf

Webcam HD

View surf

France surf info

Répondre