Carnet de voyage : Surf & Yoga à St Barth

with 3 commentaires

Palm treesAprès 2 ans et demi passé à St Barth, un petit gravier paradisiaque de 21km carrés au milieu des Antilles, Elsa 28 ans, originaire de l’île d’Oléron et sirène dans une autre vie nous raconte sa vie d’insulaire dans les Caraïbes entre yoga, surf, randonnée, coucher de soleil et eau turquoise.

« Je suis arrivée à St Barth un peu par hasard, rien d’extraordinaire, l’amie d’un ami, une occasion, le besoin d’aller respirer ailleurs… Je ne devais partir que 6 mois, mais cette ambiance si particulière, la simplicité de la vie, le soleil, la mer, les palmiers, les rencontres… c’est devenu très vite addictif!

St Barth 2St Barth

Pour beaucoup Saint Barth se résume à la fête, les gens qui ne savent plus quoi faire de leur argent, et leurs folies… Alors oui, mais NON! Bien sûr cet aspect là existe, l’île vit principalement d’un tourisme dit « de luxe ». Mais Saint Barth c’est aussi une grande famille d’expatriés venant de toute part, une clientèle principalement composée d’américains, et de « locaux » présents depuis toujours. Tout ce petit monde mélangé, toutes ces cultures réunies, donnent à St Barth une atmosphère aussi spéciale qu’indescriptible.

Les paysages sont fantastiques, je suis tombée éperdument amoureuse de la nature sauvage et indomptable de cette île. La lumière à toute heure est incroyable et ce n’est pas étonnant que de nombreuses marques viennent y faire leur shooting. Plus d’une fois j’ai couru jusqu’à chez moi chercher mon appareil afin de capturer cette lumière magique.

SunsetSunset

Mon petit coté aventurière m’a permis d’aller explorer des endroits de l’île où peu ont déjà été je pense… on avait pris l’habitude avec quelques copains d’aller se balader sur les coins inhabités de l’île, car oui vivre sur 21km2 parfois se fait ressentir le besoin d’être dépayser.

A ne pas manquer :

  • Un couché de soleil a shell Beach ou Colombier (selon la période de l’année).
  • 
Un petit tour de Paddle et du snorkeling au lagon de grand-cul-de-sac.
  • 
Les piscines naturelle de petit cul de sac
  • 
Un saut du haut des falaises à shell Beach (7, 8 ou 10 mètres! Pas pour les flipettes)
  • La Rando des crêtes de Grand fond (pour les sportifs!)

IMG_0843 IMG_0839IMG_0827 IMG_0826

J’en ai pleins d’autres, mais c’est encore mieux d’être un peu curieux et de découvrir par soi-même…En voyage à St Barth, sortez des sentiers, partez explorer, et passez outre les aprioris et images, et surtout soyez « tranquilles »… c’est les Antilles! Pour y vivre, idem.

Niveau surf, l’île propose des spots variés, malheureusement St Barth c’est principalement de la roche volcanique donc que du reef qui attend qu’on vienne gentiment le chatouiller… ma 1ère session m’a valu de jolies cicatrices, j’avais donc plutôt pris l’habitude d’aller surfer derrière mon objectif… Mais parfois les petites vagues venaient s’installer sur le spot juste à coté de ma « case », 7 minutes à pieds planche en main, souvent personne à l’eau, et qu’est ce que ça faisait du bien!

IMG_0842 Surf

Pour pallier à ce manque je me suis mise au yoga. Au début j’ai eu un peu de mal, notamment à rester concentrée. Mais comme tout, ça se travaille… En surf, au début, tu chutes, et ça te gonfle! Mais comme pour le surf, un autre aspect m’a attiré et m’a permis d’y retourner jours après jours… l’ambiance, le groupe, la prof, (c’est le plus important! Si le tien ne te correspond pas, tu peux passer 1h30 vraiment horrible!). Quand tu commences c’est un ensemble, il faut se sentir bien et à l’aise. Ca fait maintenant plus de 2 ans que je pratique, et quand je n’ai pas ma dose…Aie Aie!

Sandy yogaYoga

En plus de mes 2/3 cours par semaine, j’ai eu la chance de participer 2 années de suite au Summer Camp de yoga, 5 semaines, matin, midi et soir. Dans mes bons jours je pratiquais 5h, mais soyons honnête, c’est assez intensif parfois le corps ne suit plus… Ce fut à chaque fois une expérience physique et humaine exceptionnelle.
Mis à part tous les bienfaits physiques qu’apportent le yoga et que tout le monde connaient maintenant, souplesse et renforcement musculaire, pour moi le yoga c’est avant tout « psychologique ». Mon cerveau a tendance à partir dans tous les sens et au fur et à mesure des cours (soyons honnête, UN CERTAIN NOMBRE) ma concentration s’est très nettement améliorée.

Yoga ElsaJump

Le yoga ce n’est pas une question de compétition, chacun doit aller à son rythme… mais je peux difficilement nier que ce que j’aime aussi, c’est de pouvoir repousser mes limites, je peux difficilement décrire l’immense plaisir de « passer » une position un peu complexe (certainement le même que d’arriver à mettre ses 10 petits orteils au bout d’un nose…), alors oui dans la philosophie yoga… je devrais pouvoir être détachée de tout ça… mais bon, ça aussi j’y travaille!

Dans le surf ça apporte un complément indéniable, équilibre, souffle, force et focus. Pratiquant maintenant les 2 je comprends entièrement pourquoi le yoga a pris une telle place ces dernières années dans le milieu pro surfeur(se). Puis les 2 approches se ressemblent, se complètent.. « être en communion et à l’écoute de son corps, comme tu dois l’être avec l’océan… » c’est peut être un peu cliché… mais ça peut rendre la chose un peu plus philosophique, et j’ose espérer que ce n’est pas qu’un effet de mode et de marketing.

IMG_0899 IMG_0898 IMG_5372

Après 2 ans et demi dans les Antilles, forcément le retour en métropole est délicat…

Il y a des choses qui me manquent, surtout avec notre actualité française pas des plus joyeuse… Mais je redécouvre aussi des petits plaisirs simples qui m’avaient manqué (avoir le CHOIX au supermarché : numéro 1). De toute façon, quand tu commences à voyager tu laisses une petite partie de ton coeur un peu partout, il faut juste apprendre à vivre avec. Puis le monde est GRAND et il y a tellement de choses à voir, je commençais (presque) à devenir claustrophobe…

Avant de quitter l’île j’avais commencé à travailler sur des petits projets photos intéressants, comme celui de mes copines, Elisa et Lauriane qui lancent leur marque de maillots Colibri Swimwear. Je leur ai fait une photo pour un de leur modèle de maillot, printé sur tissu, je n’ai vu que le prototype pour le moment, mais ça promet vraiment! La photo ça fait un moment que ça me taquine, aujourd’hui j’ai décidé que j’allais me donner les moyens d’y arriver… namasté! »

Pour plus d’infos :

Photos : Elsa Caza Photography

Instagram : @elsacaza

3 réponses

  1. Clam
    | Répondre

    Bonjour,

    merci pour ton jolie témoignage.
    Peux-tu me dire ou tu prenais tes cours et me donner les contacts?
    Je suis à Saint-Barth jusqu’au 5 avril.
    Merci
    Angèle

  2. Bernadette Rembliere
    | Répondre

    De très belles photos. Merci beaucoup pour ce joli témoignage qui me donne envie de redécouvrir l’île de St Barth..Profitez bien de vos voyages, c’est excellent pour la santé et le moral.
    Amicalement
    Bernadette

Répondre